Le  Salon du livre chrétien en Bretagne se tient à l’abbaye Sainte-Anne de Kergonan, située à Plouharnel, porte d’entrée de la baie de Quiberon en Bretagne sud, dans le Morbihan.

L’abbaye Sainte-Anne de Kergonan est un monastère bénédictin d’hommes. À proximité, l’abbaye bénédictine Saint-Michel a été construite pour les moniales. Sainte-Anne de Kergonan fut fondée sur la paroisse de Plouharnel en 1897. Elle occupe le site d’une ancienne terre seigneuriale, qui au moment de la Révolution appartenait aux sieurs de la Ville Gonan (« Ker-Gonan »). Interdite en France en 1790, la vie bénédictine fut restaurée par Dom Prosper Guéranger à Solesmes (Sarthe) en 1833. C’est de cette abbaye devenue célèbre que vinrent dix moines, qui fondèrent Kergonan.

L’histoire centenaire du monastère fut marquée par de nombreux aléas. En effet, quelques années après sa fondation, la communauté prit la route de l’exil pour trouver refuge en Belgique de 1901 à 1920. Ensuite, les bâtiments furent réquisitionnés entre 1942 et 1946, contraignant les moines à un nouvel exil forcé. Ainsi, l’église abbatiale ne put être construite qu’à partir de 1968.

L’histoire de l’abbaye fut marquée par trois campagnes de construction : celle de la construction d’origine de 1895 à 1897, celle de 1968 à 1972 pour l’édification de l’église abbatiale, puis celle de 1990 à l’an 2000 pour les extensions actuelles (le réfectoire monastique et les lieux d’accueil dont la librairie).

Actuellement, 26 moines vivent dans l’Abbaye.  Treize d’entre eux sont prêtres. Le père abbé, Dom Philippe Piron, cinquième abbé de Kergonan, est à la tête de la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *